Blessure psychosomatique au Baseball

 

 

Un homme règle une blessure psychosomatique de Baseball en quelques heures, avec l’aide de l’audition de Dianétique.

Alors quand j’ai commencé en Dianétique, il y a beaucoup d’années, j’ai eu un premier cours que je faisais sur la Dianétique. Et le superviseur, qui était là qui m’aidait à passer au travers, elle voyait que j’avais un petit doigt comme ça qui était relevé dans les airs. J’étudiais et j’avais le petit doigt dans les airs.  Puis, elle me dit: “as-tu toujours été comme ça?” Je lui dis: “non, non, non. C’est récent, j’ai joué à la balle molle.  Puis j’ai “slidé”, j’ai glissé au troisième but. Puis en glissant, crick, mon petit doigt, il a comme refoulé. Puis j’ai été voir le médecin. Puis, le médecin m’a dit c’est de la cortisone que tu as besoin ou une opération. J’ai dit ni cortisone, ni opération.  Je vais rester comme ça. Puis là, ça fait un mois et demi, deux mois, je suis comme ça.” Alors elle me dit: “veux-tu que je t’aide?” J’ai des techniques pour t’aider. Tu vois en Dianétique,  on a des techniques pour repasser ce moment-là.  Puis enlever la douleur qui est là, puis la charge.  Puis,  ça va peut-être débloquer, peut-être.”  Elle me dit: “si tu promets de venir vendredi, samedi, dimanche, vraiment aux heures que je te donne, bien je vais comme te le donner et puis je vais t’aider à le faire. Je suis disponible vendredi, samedi, dimanche.” Alors j’ai dit: “OK, je le fais vendredi, samedi, dimanche.”

Alors je suis arrivé vendredi soir. J’ai commencé la séance avec elle, mes yeux fermés. Puis elle parcourait ça avec cette technique que je ne connaissais pas à ce moment-là. Puis on roulait, on roulait, on roulait, puis ça bien été. Je me sentais calme après la séance, mais pas rien de majeur.

La deuxième journée, je suis arrivé le samedi à quatre heures de l’après-midi. Je fais ma séance. On parcourt tout ça, on parcourt tout ça, puis à un moment donné (moi je ne connaissais pas c’était quoi la Dianétique exactement), à un moment donné j’ai vu le troisième but, comme un genre de coussin blanc avec de la poussière sur le dessus. Puis toute la poussière que je relevais avec mes mains devant moi, puis la poussière qui me rentrait… Puis même je toussais, “tousse”, en séance d’audition. J’ai commencé à tousser parce ce que je sentais de la poussière. Puis, pourtant on était dans la salle. C’était tout tout aéré. C’était tout bien, mais j’ai vraiment senti de la poussière dans ma gorge comme si j’étais un mois avant dans l’incident. J’ai trouvé ça fantastique! Je revivais l’incident exactement.   Puis au moment où ce  que j’ai vu que mon petit doigt touchait comme ça,  ça fait CLACK! Puis mon petit doigt est redevenu normal. Il n’y avait plus rien, rien rien, ni douleur. Je faisais ça avec puis il n’y avait rien. Rien de tendance à rester en haut.

Puis ça s’est passé. Puis j’lui ai pas nécessairement dit, parce que je ne savais pas qu’il fallait lui dire ou pas lui dire. Alors je ne lui ai même pas dit que tout ça s’était passé. Puis elle me dit : “OK tu reviendras demain.” Le lendemain elle m’appelle, puis elle me dit: “OK, tu vas être là à quatre heures?” Je lui dis : “j’ai pas besoin d’être là à quatre heure. J’ai pu rien! j’ai pu rien, ma main est toute correcte!

Alors, c’est le premier gros résultat que j’ai eu en Dianétique. Deux séances, puis la troisième je n’ai même pas eu besoin. Puis ça fait comme, à la place d’avoir une opération ou d’avoir n’importe quoi qui est chimiquement… essayer de régler des problèmes. On a juste réglé quelque chose qui était réellement psychosomatique. Qui venait simplement de l’incident qui m’avait bloqué quelque chose. Puis on a débloqué ça en le repassant plusieurs fois. Alors je trouve ça merveilleux la Dianétique ».

 

-Yves F de Belœil

 

Copyright © 2012 Centre de Dianétique Hubbard de Montréal.

Limitation de responsabilité: Les témoignages que vous venez d’entendre ainsi que les opinions exprimées dans cette vidéo appartiennent à l’auteur de ces propos, déclarations ou affirmations et ne reflètent pas nécessairement les vues, opinions ou règlements du Centre de Dianétique de Montréal ou autres organisations et centres affiliés.

AVERTISSEMENT: La Dianétique ne doit pas être utilisée pour guérir des maladies physiques et aucune prétention n’est avancée à cet effet. Les Auditeurs (thérapeutes) de Dianétique n’acceptent pas de gens souhaitant un traitement pour des maladies physiques ou mentales; ils requièrent un examen médical de la part d’un praticien compétent afin de déceler tout mal physique avant de s’adresser à sa cause mentale ou spirituelle.

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *